Lincks, communication et partage des savoirs

Lincks est une agence de communication et transfert des connaissances scientifiques. Nous sommes basés en Nouvelle-Calédonie et spécialisés dans les domaines de l'environnement, l'agriculture, les géosciences, la santé et l'innovation. Notre offre comporte une gamme de prestations éditoriales, digitales et événementielles de qualité pour rendre les savoirs scientifiques et techniques compréhensibles et accessibles à un plus large public, notamment à celui des décideurs.

856.235

Gaïac Coworking

34 rue Galliéni 98800 Nouméa

..........................

BIENVENUE SUR LE BLOG DE LINCKS !

DES NEWS ET DES ASTUCES ...

Le livre "Biodiversité en Océanie, un besoin urgent d'action" a été présenté à l'UNC

07/06/2020

Le livre "Biodiversité en Océanie, un besoin urgent d'action" a été présenté à l'UNC

L’ ouvrage « Biodiversité en Océanie, un besoin urgent d’action » a été présenté le 2 juillet à l'UNC. Lincks a eu le plaisir et privilège d'accompagner l'IRD et l'UNC dans ce projet éditorial ambitieux. Synthèse des travaux de 70 experts de la biodiversité qui se sont réunis à Nouméa en juin 2019, cet ouvrage appelle à l'urgence d'agir dans une région où les enjeux écologiques sont très forts mais peu connus. Parce qu'il est destiné aux décideurs et au grand public, les auteurs et l'éditeur ont porté une attention particulière au contenu afin qu'il soit clair, facilement compréhensible et richement illustré. Lincks a donc apporté toute son expertise dans ce domaine.

Une biodiversité en danger

 

La crise mondiale de biodiversité affecte sévèrement les îles d’Océanie. Feu de forêts, surexploitation des ressources, blanchissement des coraux… les îles du Pacifique enregistrent depuis les colonisations humaines, d’importantes pertes du vivant avec parfois de tristes records. Face à la gravité de la situation, un atelier scientifique a été organisé par l’IRD, la CPS, le Cresica et d'autres partenaires à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, les 24 et 25 juin 2019. Il a réuni 70 experts qui ont fait un point sur les spécificités de la biodiversité océanienne et les pressions qu’elle subit. Les scientifiques ont également fait un focus sur des programmes originaux de conservation et préservation et établi de nombreuses recommandations pour enrayer ce déclin. 

 

Un projet éditorial de haut niveau destiné aux instances internationales

 

Les éléments clés des deux journées de travaux et discussions ont été retranscrits dans un ouvrage « Biodiversité en Océanie, un besoin urgent d’actions » dont la version en français a été présentée pour la première fois le 2 juillet 2020 à l'Université de la Nouvelle-Calédonie. 

 

 

Les versions numériques en anglais et en français sont disponibles (gratuitement)

Lien

 

 

Présentation du livre à la bibliothèque de l'UNC le 2 juillet 2020

 

 

La direction scientifique de l’ouvrage a été assurée par Claude E. Payri, directrice de recherche en biologie marine à l'IRD, ainsi qu'Éric Vidal, directeur de recherche en écologie animale à l'IRD. L' édition a été assurée par Françoise Cayrol, responsable des presses universitaires de Nouvelle-Calédonie (PUNC).

 

Pour Claude Payri "il devient urgent de faire entendre la voix de l'Océanie dans les instances internationales amenées à discuter prochainement des problématiques mondiales sur la biodiversité. Un livre est un excellent support pour cela. Nous avons bouclé le contenu en français et la version anglaise de l'ouvrage seulement six semaines après l’atelier, car y avait d'importantes échéances internationales en prévision, comme le congrès IUCN et la COP15. La crise du Covid a bousculé les agendas mais qui ces événements se tiendront d'une manière ou d'une autre car il y a une urgence à agir pour la biodiversité. Les signaux sont au rouge".

 

Avoir un impact auprès des instances agissantes

 

L'ouvrage étant destiné aux décideurs et à un large public, les auteurs et l'éditeur ont donc porté une attention particulière à la qualité du contenu afin de le rendre facile à comprendre et agréable à lire par le plus grand nombre. Les 68 pages sont richement illustrées. Les messages clés sont accessibles en quelques coups d'oeil. Lincks a eu le privilège et le plaisir d'apporter son expertise pour la coordination éditoriale, la ré-écriture scientifique claire (atelier 1) et la mise en valeur éditoriale  des contenus.

 

"Si les données issues de la science et de la recherche ne sont pas rendues compréhensibles aux décideurs, en une seule lecture rapide, elles ont de grande chance d'être perdues. Il est donc primordial de créer des documents spécifiques de transfert de connaissances qui captent l'attention des décideurs et soient mis à disposition des débats citoyens. C'est tout l'objet du livre "Biodiversité en Océanie" qui compile des recommandations essentielles et des messages clés. Il va passer de mains en mains et avoir une vie longue et utile. C'est donc une fierté d'avoir été associée à ce projet de portée internationale" explique Estelle Bonnet-Vidal, fondatrice de Lincks.

 

Porter la voix de l'Océanie dans les arènes internationales

 

Ce coup de projecteur sur la biodiversité en Océanie s'inscrit dans la continuité de la plénière de l’IPBES (plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), qui a eu lieu à Paris en avril 2019, où des centaines d'experts internationaux ont alerté sur le dangereux déclin de la nature et, pour la première fois, ont évalué à un million, le nombre d'espèces menacées d'extinction (lire le communiqué final). Si les conclusions du chapitre consacré à l’Asie-Pacifique sont alarmantes, les scientifiques pensent qu'il n’est pas trop tard pour agir dans une région où l’homme et la nature entretiennent des liens très forts. 

 

Suite à l'atelier de Nouméa, les recommandations et pistes de travail ont été formalisées dans l'ouvrage "Biodiversité en Océanie". Les auteurs et contributeurs disposent désormais de quoi mieux faire entendre la voix du Pacifique Sud dans les plateformes internationales et d'alerter sur le besoin urgent d'actions.

 

L'agence Lincks est heureuse et fière d'avoir contribué à ce projet de transfert des savoirs, d’intérêt public et d'ambition internationale.  

 

Voir les prestation de Lincks

 

 

 

 

Des lecteurs de l'ouvrage "Biodiversité en Océanie"

 

Restitution finale de l'atelier international "Biodiversité en Océanie le 20 juin 2019

 

Lincks en prise de note pendant l'atelier

 

5 raisons d'opter pour les vidéos scientifiques courtes