Lincks, communication et partage des savoirs

Agence de communication scientifique et de transfert des connaissances. Basée à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, l'agence offre une gamme de prestations éditoriales, digitales et événementielles de haut-niveau pour valoriser les savoirs et innovations auprès d'un plus large public (décideurs, citoyens...).

856.235

Gaïac Coworking

34 rue Galliéni 98800 Nouméa

..........................

BIENVENUE SUR LE BLOG ET LES ACTUS DE LINCKS !

1 2 3 BLOG Nouvelle production Lincks

[Transfert de connaissances] Une brochure sur les usages du feu en Nouvelle-Calédonie

28/11/2019

[Transfert de connaissances] Une brochure sur les usages du feu en Nouvelle-Calédonie

L'accompagnement de Lincks a été de :

- Réaliser, à la demande de la province Nord, une brochure vulgarisée de 16 pages. L'idée était de rendre attractif et compréhensible à un large public, les messages clés issus de la remarquable thèse de Marie Toussaint (7 ans de travail et 700 pages).

 

- Organiser la conférence de Marie Toussaint le 11/9 dernier au centre Tjibaou, à la demande de Institut Agronomique néo-Calédonien - IAC

 

Brochure 16 pages "L'épreuve du feu"

 

 

8 ans d'enquête minutieuse


Le feu est-il une fatalité ? Ou bien une nécessité ? Qui met le feu et pourquoi ? Les réglementations actuelles sont-elles adaptées au contexte local, en particulier en province Nord où les départs de feux sont nombreux ? Telles sont quelques-unes des questions qui ont poussé la province Nord à commanditer en 2010, une thèse en anthropologie pour mieux comprendre la problématique des feux de brousse et disposer d’éléments de connaissances pour réorienter, si besoin est, sa politique du feu.

 

Après un travail titanesque de huit ans, Marie Toussaint a soutenu sa thèse intitulée : « L’épreuve du feu : politiques de la nature, savoirs, feux de brousse et décolonisation en Nouvelle-Calédonie ». Elle a passé quatre ans à sillonner la Nouvelle-Calédonie, en particulier la province Nord, pour enquêter en contexte kanak et non kanak, institutionnel, scientifique et associatif et lire toute la littérature disponible sur ce sujet. Après 3 ans à décortiquer les données et rédiger un manuscrit de thèse de 700 pages. 

 

 La brochure vulgarisée, un outil de communication performant

 

Pour introduire en toute transparence ces résultats dans le débat public, les rendre accessibles et compréhensibles au plus grand nombre, la province Nord a souhaité produire un livret de vulgarisation de 16 pages, richement illustré et inédit en son genre.  Un outil très utile qui a accompagné Marie Toussaint et le service de l'environnement de la province Nord lors des sessions de restitutions de la thèse en septembre 2019 et a donné lieu à des échanges très instructif avec la population. La province Nord a confié à Lincks la réalisation de ce beau projet d'édition et événementiel !

 

 

Vous avez un projet de communication dans le domaine scientifique ? N'hésitez pas à nous contacter

info@lincks.nc

856.235

[Coulisses] Visite de l'Atalante, le navire océanographique de l'Ifremer

24/10/2019

[Coulisses] Visite de l'Atalante, le navire océanographique de l'Ifremer

Le 19 septembre dernier, nous avons eu le plaisir de visiter l’Atalante, le navire océanographique de l'Ifremer, à quai à Nouméa pour quelques jours et rencontré leur PDG François Houllier, en visite pour la première fois sur notre Caillou. Ce navire est une merveille de technologie pour explorer les fonds marins, au service de campagnes scientifiques. Merci à François Houllier, aux scientifiques, au personnel naviguant et au directeur de la flotte océanographique française Olivier Lefort pour les riches et passionnantes explications. Un étonnant ce robot qui filme et fait des prélèvements jusqu'à 6000 m de profondeur !

Du nouveau sur les tsunamis

24/10/2019

Du nouveau sur les tsunamis

La cartographie des zones à risque tsunami en Nouvelle-Calédonie sera prochainement disponible. C'est ce qui a été annoncé lors d'un séminaire qui s'est tenu le 25 octobre à l'IRD de Nouméa pour présenter le programme TSUCAL (tsunamis Nouvelle-Calédonie). Les scientifiques y ont exposé les dernières découvertes sur les tsunamis du Pacifique sud-ouest, les paléo-tsunamis ainsi que leur origine tectonique et potentielle amplitude.

 

 Quelques chiffres clés à retenir :


. 37 tsunamis d'origine sismique ont eu lieu en Nouvelle-Calédonie depuis 1875. Le plus meurtrier est celui de mars 1875 qui a fait 25 morts à Lifou.

. 70% des calédoniens vivent dans la bande des 1 km du littoral

. 67 sirènes d'alerte dans l'archipel (aucune à Nouméa)

. 15 minutes de délai entre le moment où un séisme se déclenche au Vanuatu et l'arrivée de la vague aux îles Loyauté ; 30 min pour son arrivée sur la Grande Terre.

 

Les scientifiques du programme Tsucal (Tsunamis en Nouvelle-Calédonie) piloté par l'IRD sont en train d'élaborer une cartographie des zones les plus à risque avec les scénarios d'inondation maximale à l'intérieur des terres.

 

Seul bémol, mais ce n'est pas du ressort des scientifiques, il y a encore de gros progrès à faire pour que la population soit mieux informée et acquiert les bons réflexes. C'est à Nouméa qu'on semble le moins bien préparés.

 

A découvrir, nos productions dans le domaine Séismes, tectonique, tsunamis :


. Livre Séisme en Provence - éditions Campanile 2019. En savoir plus

 

. Site internet : Seisme.nc